LDR is now Zimmer Biomet

En savoir plus:

Aperçu du produit

     

Démonstration

 

Implanté par abord postérieur dans l’espace intervertébral, l’implant va favoriser l’arthrodèse par fusion osseuse.

La géométrie ouverte de cette cage intersomatique lui donne des caractéristiques uniques favorisant la qualité de la greffe osseuse.

 

 

 

Principales Caractéristiques

ROI

Greffe et fusion

Une large et unique surface de greffe

  • La qualité et la surface de la greffe sont des facteurs essentiels pour la réussite d’une arthrodèse lombaire intersomatique postérieure.
  • Le concept ROI permet d'optimiser la surface de greffe en créant une véritable CHAMBRE DE FUSION.
 

Une large et unique surface d’avivement des plateaux

  • L’avivement soigneux de plateaux vertébraux permet un contact intime avec l’os prélevé pour une fusion de qualité.
  • L’ouverture latérale des implants permet d’optimiser la surface d’avivement des plateaux vertébraux favorisant ainsi une large chambre de fusion unique.
  • La greffe fusionnera d’autant mieux qu’elle sera sollicitée mécaniquement.
 

Libre communication de l’os au sein d’une chambre de fusion unique

  • La libre communication de la greffe entre les implants ouverts permet d’obtenir un seul et unique bloc de fusion.
  • Le rôle de l’ensemble implants-greffon est d’autoriser la vascularisation d’un plateau vertébral à l’autre sur la plus large surface greffante possible.
ROI

Stabilité et anatomie

Une surface d’appui périphérique et externe à la zone de greffe

  • Restaurer la hauteur de l’espace intersomatique favorise l’ouverture du foramen et l’obtention d’une décompression radiculaire.
  • L’implant ROI permet de restituer un espace intervertébral proche de l’anatomie en respectant la zone de greffe, et en prenant appui le plus près possible du listel vertébral.
 

Réglage de la lordose par la différence de hauteur antéro-posterieure de l’implant

  • La restitution de la lordose souhaitée est possible grâce à la mise en place d’implant à profil lordosant.
  • Trois angulations sont disponibles dans la gamme ROI (0°, 5° et 8°).
  • Les hauteurs antérieures et postérieures de l’implant déterminent la lordose souhaitée de l’espace intervertébral.
ROI

Une surface d’appui maximale pour une stabilité optimale

  • La forme ouverte latérale des implants permet d’augmenter l’épaisseur de ceux-ci sans pour autant réduire la surface de greffe.
  • La mise en charge de l’implant ROI se fait ainsi sur une surface osseuse large, résistante et non avivée (proche du listel vertébral).
ROI

Radio-transparence et sécurité

Transparence et cohérence

  • La biocompatibilité et les qualités mécaniques du PEEK sont aujourd’hui largement validées dans des applications intersomatiques.
  • Ce matériau possède un module d’élasticité proche de celui de l’os permettant une mise en charge du greffon. Il existe une cohérence biomécanique entre les deux segments vertébraux dont la fusion peut être évaluée et contrôlée dans le temps par
    radio-transparence.
ROI

La sécurité

  • Les cages intersomatiques ROI sont implantées selon une technique opératoire reproductible permettant l’ouverture progressive de l’espace intersomatique. Dès leur mise en place, le profil cranté des implants assure une autostabilité dans l’attente de la fusion.

Animation 3D

Technique Opératoire